Le Rêve
Le Congrès

Journée clinique

Présentation

" Le savoir n'est pas un réveil et s'il fallait choisir, ce serait plutôt un rêve."[1]

La Journée Clinique du prochain Congrès de l’AMP sera occasion d’étudier la façon dont le parlêtre habite le rêve de l’Oedipeet le réel du réveil, en questionnant ce que l’impossible maintient dans le rêve lui-même, comme ce qui viendrait nous réveiller, -horizon toujours présent dans la pratique de la psychanalyse d’orientation lacanienne.

Dans la clinique entendue à partir du dernier enseignement de Lacan, où la révélation n’a plus la même place et où les restes symptomatiques mettent en valeur l’incurable – au-delà de la traversée du fantasme, l’éclair, le nouveau gain de savoir et la modification subjective qui l’accompagne – il y a un reste, un solde, un mode de jouir, une satisfaction qui ne change pas.

Ainsi l’interprétation des rêves ne sera plus un décryptage de l’inconscient car le sinthome, incluant ce qui ne change pas n’est pas une formation de l’inconscient, - elle n’est destinée ni à sa levée, ni à sa disparition. Face au constat qu’il n’y a pas d’Autre de l’Autre, seule une solution singulière est possible. La seule révélation envisageable sera celle de l’objet a comme cause du désir.

Dans ce passage de l’inconscient transférentiel (un inconscient du sens et interprétable) à l’inconscient réel, nous nous retrouvons face à un sujet soumis à l’impossibilité de se réveiller (en dehors de la voie de la révélation) ; il ne s’agit plus du sujet du signifiant ni de l’identification, mais d’un corps parlant où l’Autre se retrouve destitué ; seul demeure le primat du réel, faisant ressurgir la dimension parasitaire du signifiant lui-même.

De cette manière, nous souhaitons vérifier dans l’usage du travail clinique du rêve qui nous convoque, comment se produit un certain emboîtement du corps parlant et de l’inconscient.

Pour conclure, face au constat que l’insconscient ne déchiffre pas mais qu’il chiffre, la Journée Clinique du prochain Congrès de l’AMP, “Le rêve : son interprétation et son usage dans la cure lacanienne”, sera l’occasion de reconsidérer ce qu’est devenu le rêve freudien dans notre clinique orientée par l’enseignement de Jacques Lacan et de Jacques-Alain Miller.

Alejandra Glaze y Luis Tudanca
Responsables de la journée clinique.

 

Axes thématiques

  • Le rêve d’angoisse et son impact dans le corps.
  • Le rêve et les objets a. Fixations de jouissance.
  • Le rêve, son interprétation et sa limite.
  • Le rêve dans la clinique avec les enfants.
  • Désir de dormir. Désir de réveil.
  • Les rêves et la répétition. Rêves traumatiques. Cauchemars.
  • Rêve et transfert.
  • Rêve d’entrée en analyse. Rêve de fin d’analyse.
  • L’usage du rêve dans la psychose.
  • La fonction de l’imaginaire dans le rêve.

 

Conditions et délais de présentation des interventions

  • Seul les propositions de présentation des interventions par les membres de l’AMP seront acceptées.
  • Il est essentiel d’avoir formalisé votre inscription au Congrès.
  • Les contributions à la Journée seront cliniques.
  • Pour les interventions, il est nécessaire d’envoyer le texte complet en suivant les axes proposés.
  • En aucun cas, les textes ne devront dépasser les 7.500 caractères, espaces inclus.
  • Le texte devra être écrit en format Word, justifié à gauche. Vous devez inclure dans les premières lignes : le nom et le prénom de l’auteur, l’École à laquelle il appartient, le titre du texte et l’axe thématique choisi. S’il vous plaît, incluez dans l’objet du mail le nom de l’auteur.
  • La date limite pour recevoir les textes est fixée au 10 décembre 2019.
  • Chaque proposition sera étudiée par deux collègues d’une Commission de sélection composée de membres de toutes les écoles de l’AMP.
  • IMPORTANT : Les salles dans lesquelles la journée clinique se déroulera ne bénéficieront pas d’une traduction simultanée. Pour cette raison, les collègues dont les propositions seront acceptées seront également invités à faciliter la traduction de leur texte dans une autre langue (qui sera indiquée) pour la projection à l’écran. Cette traduction, à charge de l’auteur, sera une condition pour l’admission finale du document.

 

Les textes seront envoyés aux adresses suivantes

(Assurez-vous que vous avez bien reçu un accusé de réception de notre part)

NOTES

  1. Miller J.-A., « L'Orientation lacanienne. Le tout dernier Lacan », Cours du 2 mai 2007, inédit